Pourquoi faut-il aérer son vin?

Pourquoi faut-il aérer son vin?

Le vin 0
Aérer son vin - image

Pour accompagner un plat, les Français ont l’habitude de choisir le vin qui va avec. Cependant, pour éviter les remarques du type « ce vin est fermé », il faut le laisser respirer pendant quelques minutes, voire quelques heures, avant de passer à la dégustation. Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles il faut aérer son vin !

Aérer son vin pour mieux réveiller les arômes

Tout d’abord, il s’agit d’une technique pour exprimer le potentiel du vin et optimiser son goût. Une fois au contact de l’air, il va au mieux développer ses arômes. L’aération est une étape essentielle pour préparer le vin avant sa consommation. Il s’agit en quelque sorte d’un vieillissement accéléré. Cette méthode est uniquement destinée aux vins jeunes qui n’ont pas eu le temps de réveiller complètement leurs arômes.

De ce fait, il est inutile d’oxygéner les vins vieux qui ont plus de trente ans. En effet, l’aération ne peut que faire accentuer l’apport en oxygène de la boisson. Cette technique est fortement recommandée pour les vins jeunes rouges ou blancs.

Certains vins ayant plus de 10 ans doivent être aérés cas par cas et tout en douceur. Pour aérer son vin, il faut déboucher la bouteille en question pendant quelques heures. Si le particulier souhaite le déguster au dîner par exemple, il est conseillé de la déboucher dès le début de l’après-midi. La saveur du vin sera doublement pétillante grâce au contact prolongé avec l’oxygène.

L’utilisation d’un bon aérateur de vin est aussi conseillée pour l’oxygénation. Ce dispositif est beaucoup plus efficace que la carafe, car la consommation de la boisson se fera dans l’immédiat, avec les goûts au rendez-vous. Il est en outre recommandé de procéder à un choix minutieux pour dénicher le meilleur aérateur à vin en France.

 

Une méthode pour corriger les défauts de réduction du vin

Pour éliminer le goût de bouchon ou les odeurs de renfermé du vin, une bonne aération s’impose. En effet, il suffit que la bouteille soit mal aérée pour contaminer la totalité du vin. Plutôt que de sentir le bouchon et le vin, le dégustateur sent une odeur forte de liège par exemple, ce qui peut rapidement gâcher la dégustation et détériorer la saveur de la boisson. Grâce à la méthode d’aération, le vin va s’arrondir et s’harmoniser. Cette technique est souvent confondue avec la décantation, qui elle, est destinée aux vins vieux.

Bien qu’elle permette d’obtenir un vin plus limpide, il s’agit tout de même d’une opération quelque peu délicate. Les vins vieux de quelques années sont fragiles la plupart du temps. Il suffit de les exposer à l’air ambiant pour les détériorer complètement. Pour éviter ce gaspillage de temps et d’argent, il est recommandé de sortir la bouteille la veille si le consommateur souhaite prendre un verre en bonne compagnie le lendemain par exemple. Ensuite, il ne reste plus qu’à l’ouvrir au dernier moment pour goûter aux saveurs exquises du nectar.